la vie passe et je reste optimiste

la vie passe et je reste optimiste car si je vois la vie prendre de l’âge c’est à dire mon statut change depuis que je suis sur la terre comme une chance de vérité qui fait le tour de la terre en se demandant quelle heure il est puis n’attendant pas le soir je continue à vivre sans me demander pourquoi je suis là car je trouve que la question qui se pose est certainement assez plate car je ne vois pas de quoi faire assez dans la tête mais avec des gentillesses qui sont doubles car pour moi la vie est simple si on dit quelque chose c’est pourtant vrai car il faut le dire que tout est prêt du coup je suis sur le coup en me disant que de cette façon je pourrais bien un jour arriver à voir que la montagne que je trouve sur mon chemin est faite en carton et il suffit de faire un trou dedans pour passer de l’autre côté ce que je trouve très drôle car une fois qu’on se trouve en face de rien il faut bien dire que tout est pareil ce qui fait que l’autre arrive toujours à ses fins ce que je trouve intéressant une fois qu’on le met est ce que c’est comme ça qu’on peut le dire où faut-il avoir en présence de route évidente une joie qui circule en temps contrarié car une fois que c’est parti il ne reste qu’un avis qui fait que tout ce qu’on met est en ce moment indiqué comme une chose qui se met à l’endroit alors ne pouvant plus attendre je crois que je vais foncer tout droit ce qui se met à parler doucement comme si tout était lourd et que la vérité passe toujours par l’endroit que je connais car pour une fois sur mille je pense à ce qui existe et je trouve une raison de croire à dieu, car pour moi la vie est belle ce que j’aime pardessus tout c’est d’avoir le temps de consacrer des instants dans lesquels je passe du moment en ce temps qui fait que je suis  sûr de croire que c’est le principal intérêt qui arrive tout de suite pour dire que le monde est fait mais voilà qu’on le dit et toujours après on pense à ce qui se passe et puis on fait passer des gens qui sont présents depuis le début et comme toujours en pareil cas il faut bien dire que tout est parfait et que ça commence à choisir mais voilà qu’on donne le pain aux pauvres qui ne sont pas contents car ils auraient préféré du jambon avec du vin mais comme je ne veux pas m’installer dans un nouveau statut de bienfaiteur de la nation je contrôle mon envie et je vois que tout ce qui se passe est mis dans une tour alors n’écoutant que ma joie je fais un saut et j’arrive dans l’espace collectif et puis toujours parce que tout commence je peux continuer à trouver ça merveilleux

la vie passe et je reste optimiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s