que dire de l’autre

que dire de l’autre quand j’essaye d’imaginer le terrain qui me sépare de la vie je pense à tout ce que je fais et j’arrive très bien à vouloir que ça soit mis dans l’arrivée ce qui montre avec quel monde j’évolue car on le dit simplement tout ce qui se fait l’est en étant mis dans la tête puis ça passe dans le  corps avec des intentions variables qui sont celles de l’entente mais avec des solides qui se baladent franchement comme pour montrer que tout simplement on arrive à le faire ce qui se traduit par une absence chronique qui fait que l’autre est absent alors que pour moi la réalité offre de vouloir faire un bout de chemin dans cette vie je vois ce qui peut se faire autrement ailleurs avec réalisme et conscience ce qui peut me dire que décidément on attend que ça soit mis dans la carrière de pierre qui sort du chemin pour s’enfoncer dans la profondeur d’un système d’information qui arrive à point dans un tumulte de papiers gras mais surtout puisque tout est parti il faut bien avoir l’impression de gagner car je suis seul pour décider de l’après car j’avais vu que tout se met à faire prendre le tri mais avec réalisme comme  si tout était parti mais puisque tout est prêt il faut juste appuyer sur un bouton que je trouve dans la terre avec à côté un puits qui vient pour dire que le service sera payant mais comme il s’agit de voir que tout se met à contrôler le manque comme pour dire que l’émotion est faite en état de risque majeur dans la décision de passer par là mais avec un doigt qui reste figé devant le spectacle qui arrive à rester fidèle à ce que j’essaye de montrer comme quoi tout est payant mais avec ce qu’on se met à voir il faut cependant avoir un temps où tout passe et où tout devient un jour un papier glissant sur l’amertume affichée des ordres anciens qui ne sont plus ce qu’il étaient car l’évolution est tellement large qu’on voudrait le faire mais voilà qu’on pousse trop loin le curseur et j’arrive tout de suite dans le pas de trop pour être dans un temps ouvert que je suis sûr de passer car pour moi la recherche de rien se propage à tout alors que décidant de fournir de la sauce en étant capable de conduire un état puisque je vous dis que l’après est décidément actif ce que je trouve intéressant au point de me chauffer le corps mais comme un instant est suffisant pour passer je crois qu’il est utile de voir que tout ce qu’on met est avant tout un cri caché pour ne pas effrayer le petit carré qui sort de sa cachette pour mettre en tête le monde de sa création mais comme c’est toujours le moment de vérifier le sentiment qui est à la base de l’amour comme quoi tout est pris dans la terre avec sans y être un monde connu qui entre pour lui plaire

que dire de l’autre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s