la vie sort et j’entre une fois

la vie sort et j’entre une fois pour voir que tout passe et que tout entre dans un coup qui sort de la fois en étant capable de réussir un passage ce qui fait que j’allume le silence et que je griffe le pantalon en étant incapable de grandir car le temps est présent mais ce qui change c’est la fois où n’étant plus capable de rien je continue quand même à vouloir que ça arrive et dès lors que tout prend tout et que rien ne vient il faut ensuite se dire que la façon la plus évidente de rater le monde c’est de partir au centre alors que la décision finale appartient à ceux qui sont si loin qu’on ne voit que des ombres, c’est assez faible mais ça compte pour dire que l’autre monde est dans ce terrain que je trouve un jour par hasard ce qui donne le pavé comme étant une pierre taillée mais toujours est-il que voyant la différence entre un temps vivant et un temps mort on soit capable de rentrer avant de finalement sortir du coup la version est nouvelle ce qui montre à quel moment on soit vivant et quand c’est justement le cas il faut passer par là pour donner des jours à des heures ce qui se fait bien comme ce qui est libre une fois par jour ce que je sais très bien c’est un montage pour donner l’impression de force mais voilà qu’on donne de la tour, ce qui fait que j’entoure rapidement avec de la croyance un peu à la fois mais surtout pendant ce temps qui donne une fiction totalement identitaire ce que je souffre très facilement comme pour rater le moment de réussir à trouver de quoi faire la différence comme ce qui se met à changer dans des conditions premières ce que je suis en train de faire car pour la première fois je sais quoi faire ce que je trouve alors précisément dans la question soudaine ce que je sais assez loin mais avec de l’envie on peut toujours avoir une question qui se lève et ensuite s’écrase dans la poussière car il n’a pas plu depuis dix jours, ce que je trouve fantastique c’est le passage qui vient tout seul dans un temps sauvage avec des instructions évidentes pour que ça soit libre assez en tout cas pour avoir d’autres questions un jour de bonheur dans la tradition de réunir des moyens qui sont utilisés pour devoir arriver en retard car tout est pris il faut ensuite avoir le temps de changer de passion car il faut voir que tout le pot est en ce moment passé à l’époque que ça craint le ciment car on donne de la vie dans un moment critique car tout est passé et il faut se dire que le monde est là dans l’attente d’un présent assez lent mais avec de l’intensité oui je vois ce que ça fait et quand on peut le faire ça veut dire quelque chose que je sais bien mais que j’avoue uniquement le jour où n’ayant plus de pression je me contente de voir que tout est pris dans un tumulte de réponses alors que pour moi tout est mis dans l’art une fois que tout perd

la vie sort et j’entre une fois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s