je prends ce que je peux

je prends ce que je peux car je ne peux pas tout prendre, ça ferait trop dans l’allure qui compte pour le championnat de réussite sociale car on se demande pourquoi c’est comme ça, je ne comprends pas qu’on puisse avoir de la chance car pour moi la vie est belle mais ce qui arrive ensuite on n’en sait rien car personne n’est revenu, sauf Jésus, mais lui c’est différent, c’est le fils de dieu du coup tous les autres humains sont incapables de ressusciter car c’est trop haut, on ne peut pas l’atteindre, c’est ce que je pense et même si tout est froid il faut quand même avoir une chaleur qui vient d’on ne sait où car dans la vie le mystère est grand ce qui fait qu’on peut y arriver c’est qu’un jour tout se passe bien ce qui donne l’intention de parler pour donner des jours aux heures ou alors des mois aux années à moins que ça soit trop tôt car pour moi la vie est jeune ce qui fait que je peux encore avoir en tête des projets qui viennent doucement dans un temps assez violent car pour elle je suis capable de voir que si je passe là c’est pour savoir que faire ça c’est un peu par hasard que je suis parti dans cette direction car je trouve que tout est passable ce qui fait que je tourne toujours au même endroit et que pour ça il faut voir que tout est pareil dans l’utilisation ou non des couloirs de la vie, car pour ça il faut comprendre que l’effort est vain, car on imagine trop de choses qui ne sont pas vraies ainsi on trouve que décidément on attend trop longtemps la sauce blanche mais comme il faut le faire je suis sûr de pouvoir le dire comme quoi tout s’allume directement sans passer par la parole car dans le silence on observe ce qui se passe et on attend que ça change alors simplement je récolte ce que j’ai semé et comme l’attitude permet de voir que si on dit ça c’est pour ça que je suis si aimable que la fou dans la terre car j’arrive à dire que l’essentiel appartient à l’ordre incessant ce qui fait que ça ne change pas et que malgré la technique on peut toujours tomber de haut le jour où ne pouvant plus dire que mon temps est compté ce qui flanche trop doucement pour que ça soit vrai une fois que c’est dit on le donne ensuite aux présents qui sont là dans l’attente de vérifier que si on le pense alors on peut toujours le dire mais voilà qu’un autre plan émerge depuis le retour de la vanille car pour ça il faut simplement accueillir le tri ce qui donne une gentille réponse comme quoi tout est parlant ce qui fait que le monde sait ensuite que si on dit ça c’est pour faire le quart du tiers ce qui fort de sa création peut entamer son crédit comme pour être fait dans la tempête qui arrive comme pour dire que l’utilité peut toujours faire le tour

je prends ce que je peux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s