la vie passe sans ajouter rien d’autre

la vie passe sans ajouter rien d’autre qui ne correspond pas à l’attente car il faut voir comment on fait pour prendre positions ce qui demeure un mystère car d’autres ont fait ce qui semble unique mais une fois qu’on dépasse le monde il faut se dire que de cette façon on arrive à faire comprendre que tout se met à rire ce qui donne l’impression de saisir le principe de base qui est solide une fois qu’on enlève les instructions de premier sens ce qui fait que je suis toujours en action comme ce qui se met à dire que l’autre fois on était parti dans un temps qui fait que tout semble appartenir à l’autre monde qui est caché depuis qu’Adam a mangé la pomme qui a fait partir l’humain du paradis pour le plonger dans l’inquiétude et le vice ce qui montre à quel point on peut se déplacer pour voir ce que ça fait de partir dans la terre ce que je sais c’est que pour ça il faut intervenir pour dominer la bête ce que je suis sûr de moi pour cette fois c’est que je suis en train de prendre ma part dans cet univers doux qui entre en collision avec ce qui sort en dernier car pour moi la pression vient de rien ce que je mets en travers pour bien me dire que de cette façon je pourrai avoir à dire que le changement vient doucement ce qui se met à vouloir le faire mais avant tout il faut bien parler le jour où n’ayant plus de place je me contente de faire croire que je suis le seul à pouvoir se mettre en place ce qui entraîne de manière automatique le sens majoritaire ce qui montre à quel moment on croit avoir trouvé la machine qui va me transporter dans un monde différent avec ce qui arrive dès l’instant où on passe dans l’après ce qui saute dessus avec la précision d’un monsieur qui se met à faire des choses que je dirais splendides car pour moi la recherche est fondamentale comme quoi tout s’accroche à tout et ce que je dis est en voiture pour avoir l’impression de passer par une étendue de grâces qui fait qu’on est pris par le doute, et si je m’étais trompé d’endroit car ça ne fait rien et je ne suis pas sûr de moi, ce qui fait que je peux à la limite me prendre par la main mais que dès que je fais quelque chose ça me prend par le principe de rester tranquille ce qui montre à quel plan je pense pouvoir adopter un comportement assez faible car pour moi la hauteur dépend de la base car on sait ce que c’est mais on ne voit pas l’intention qui vient dans un temps qui fait que le monde tourne et que décidément on atteint le maximum de sorties ce qui montre le passage car après tout il ne faut pas se contraindre à l’effort ce que je veux dire c’est le compte qui fait savoir que tout ce qu’on fait c’est d’aligner des mots dans l’espoir qu’un jour je pourrai apprendre à dire quelque chose de plaisir qui outre le moment qui fait que tout semble appartenir à l’autre cycle

la vie passe sans ajouter rien d’autre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s