un jour on saura dire ce qui se passe

un jour on saura dire ce qui se passe car la terre tourne dans un sens et que ça se passe très bien quand on peut trouver la bonne combinaison qui passe pour être la période merveilleuse où tout est précis ce qui montre la surprise comme étant un moyen de pousser un cri de joie comme un étendard qui claque dans le vent comme une citrouille qui monte en l’air, comme un chance qui organise le jour comme étant un moyen de pousser jusqu’à la prochaine étape comme ça on peut dire à tout le monde que je vais essayer de passer ce qui n’est pas possible avant d’avoir fait le premier pas, car dans la vie on voit que je suis dans l’évolution mais que c’est comme ça qu’on trouve de quoi aller bien ce qui n’est pas possible sans être parti dans une lutte vitale ce qui est le plus fou c’est de croire en soi alors que décidément tout est bloqué dans la réalité qui offre de rester tranquille alors que tout s’effondre dans la mémoire qui pousse le cri qui est celui de l’angoisse ce qui fait que l’autre n’entend pas ce cri car il est étouffé par le bruit de la vie ce qui montre comment on peut arriver à dire que le genre de choses qui ne peut pas avoir d’autre situation comme pour dénoncer à l’annonce d’un moment unique cette façon de regarder le corps comme étant un peu plus grand que tout le sens qu’on veut utiliser pour aller loin, mais voyant que justement dans la suite qui peut continuer l’effort je pense à tout et voilà qu’on me dit oui, alors pour moi c’est une chance que je saisis car pour moi la question est réglée, ce qui fait que l’autre arrive un jour à passer en nombre, ce qui se met automatiquement à pousser l’élément pour le mettre en haut des décisions politiques ce qui me donne l’espérance de ce jour qui arrive pour que je sois mis dans la catégorie des créateurs de joie comme ça légèrement sans penser à mal, mais voyant que dans la vie tout se passe bien et que tout ce qu’on fait est positivement accueilli comme ce qui se met à passer doucement alors qu’avant on était pris par l’erreur, voilà que maintenant je sais où je vais et ça me fait du bien car j’avais eu par hasard la passion de dire que je vais bien, puis parce que tout est prêt il faut juste lever la barrière qui avant dans ma jeunesse pesait un tonne puis en revenant bien plus tard j’ai vu comment cette barrière était légère et que d’une main je pouvais la soulever alors là je me suis dit que décidément il faut vieillir pour savoir ce que ça fait car dans la jeunesse on s’épuise à essayer des choses différentes mais comme dans la vie on ne peut pas tout faire un jour on se spécialise dans une chose et c’est là que ça commence car on trouve rien et c’est très long car on voit que ça ne commence pas tout de suite et c’est là qu’il faut tenir bon car dans ce moment on peut toujours avoir à être dans un circuit qui tourne très bien jusqu’au moment où un trou nous emmène dans un court instant de pertes, et il faut toute l’énergie de l’humain pour remonter la pente et revenir dans la course comme quoi tout est léger et ce qui se passe c’est de voir où ça va pour le mettre dans un coup qui part pour devenir un jour un cas au présent de mes rêves

un jour on saura dire ce qui se passe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s