ce qui est en cours n’est pas fermé

ce qui est en cours n’est pas fermé car depuis un instant ouvert sur la suite qui veut qu’on soit dirigé dans un peu de réalisme plongé dans le subjectivisme, comme quoi tout est question de trouver de quoi aller si ce n’est pas encore ça c’est que pour moi la suite que je propose n’est pas pour les autres un moyen de savoir pourquoi il faut le faire, comme si un peu d’ordre pouvait avoir comme conclusion de rester seul comme si tout avait à dire que le silence pouvait avoir à faire comprendre au bruit qu’on dirait bien que c’est le cas depuis qu’on sait comment participer à l’action collective ce qui fait qu’on peut le mettre dans la catégorie de ce qu’on met en haut car pour moi il est important de savoir où j’en suis car dans la vie on peut très bien passer des décennies à faire du surplace, on s’en rend compte trop tard, quand on tombe sur un trou qui est si grand qu’on ne peut pas le rater et là on voit d’où on vient et ça fait mal car on n’avait pas prévu de tomber dans un trou mais la vie est maline, elle sait quoi faire pour rendre impossible de sortir, on est pris dans un tumulte d’émotions qui bloquent tout l’esprit et on s’abîme dans la tristesse car tout ça est permis il faut savoir que si on dit ça c’est pour moi une joie de vivre qui est centrale car pour ça il faut savoir où je suis ce qui trouve le terrain formidable ce qui me donne une fois par jour des trouvailles qui sont si loin de tout que je suis capable des les mettre en avant mais que justement dans la création on peut se passer de rester trop longtemps dans le même sens ce qui fait que j’utilise à plein mon esprit qui est sûrement plein de silences car pour moi la surprise est totale car j’avais dit que je voulais que ça se sache, mais à ce point de rencontrer ceux qui veulent que je continue à jouer avec des mots, ce que je trouve bien c’est de prendre un peu de pain pour le mettre sur la table et là on attend que ça vienne mais comme je n’ai rien commandé, je peux attendre longtemps que ça bouge, car pour moi la question est précise ce qui montre à quel point je suis obligé de courir sans mettre un pied par terre, ce que je peux faire sans être capable de trouver ce qui pousse à vouloir le voir car je vois très bien pourquoi on le dit c’est que tout ce que je place dans la suite est un peu plus lent qu’avant même si ça ne se voit pas, je trouve que j’arrive à dire des choses plus présentes comme quoi tout commence un jour à aller plus haut ce que j’aime surtout c’est de voir que si on dit ça c’est pour moi un temps absolument gratuit qui est proposé à ceux qui veulent avoir un temps pour remercier dieu

ce qui est en cours n’est pas fermé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s