la vie passe et la caravane crie

la vie passe et la caravane crie que c’est l’heure de manger alors je m’arrête de réfléchir et j’arrive à penser que décidément on attend toujours quelque chose comme quoi tout se passe normalement jusqu’au moment qui arrive à passer en force alors là tout ce qui se trouve à proximité parait très loin car comment faire le maximum comme si tout était uni à la force ce qui ferait qu’on dit ce qui est facile mais qu’on comprenne ou pas le compte est bon, ce qui se donne envers et contre tout ce qui pour un instant est facile à voir ce que je trouve incapable de rester pour dire que l’autre est facile mais que la difficulté vient avec son temps ce qui prononce le constat de bien être une fois qu’on s’accorde sur le mystère de la maison qui est celui de l’ordre avec attention et précision ce que je trouve uniquement là pour avoir une source de jouvence car pour moi la vie est belle du moins dans son aspect extérieur car à l’intérieur on ne sait pas ce qui se passe c’est l’inconnu du dernier étage car après le premier il y a le deuxième et ensuite le troisième et ensuite le quatrième puis le cinquième puis le sixième et là on arrive au grenier qui a été aménagé en petits appartements qui servent à des jeunes qui se droguent et finissent par faire une over dose, c’est à dire une patte de lapin qui entre dans la gorge alors que là tout interpelle le savon pour prendre le trottoir ce qui change de rayon comme une évidence à propos de rien car après tout on fait comprendre de l’utilité de la production de salades car après avoir fait le tour je me rends compte de l’après quand tout sera mis à l’endroit ce que je trouve unique car pour moi la vision est pleine de restes ce que je trouve pour tant de fois qui sont utiles mais sûrement pour ça je m’aperçois de l’avance sur terre ce qui fait que sur mer c’est moins rapide du coup on se dit que pour cette fois c’est merveilleux que ça soit si solide car on dit que tout pousse à la fois pour casser l’espoir et rendre inopérant la mention faite à l’arbre qui sera sec une fois qu’on aura mis à l’abri des sources précieuse car disposant de formidables conditions de perdition en plein espace ludique qui transforme le coin comme une chance de réussir à produire des instants de qualité vraie ce qui fait que je pense appuyer un jour sur l’espace laissé vide par l’humain qui ne croit qu’en l’utilité mais voyons ça autrement car pour moi la question est importante ce qui fait que je passe du temps à vouloir que ça change mais je bute toujours sur un obstacle que je ne suis pas sûr de connaître car pour moi l’aventure est lancée à pleine vitesse astronomique ce qui change de la façon de vouloir un extra souple ce qui fait que la version est placée dans un tri sélectif ce qui fait croire à l’autre que je suis sûr de croire en moi

la vie passe et la caravane crie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s