ce que je sais je l’apporte

Ce que je sais je l’apporte pour que ça soit mis dans le temps de penser à tout ce qui peut être fait car pour moi tout ce qu’on fait c’est d’essayer de ne pas se tromper de sens car on a vite fait le tour et on se demande pourquoi faire autre chose car on devine que tout ça est simple mais que voilà un passage qui ne me dit rien, car je ne connais pas tout et je suis si content d’être là que je ne dis pas pourquoi je veux y être car c’est trop important de voir que tout ce que je fais c’est d’alterner un peu de tout avec de la mémoire ce que je sais alors c’est que pour irriguer le cerveau il faut prendre des instants stables et avoir en tête un peu d’eau qui coule vers le bas et ensuite on pense à ce qui tombe et on arrive au corps qui semble avoir des difficultés pour enregistrer ce qui sort car pour ça il faut bien voir que le sens est en approche silencieuse car pour ça il faut tenir la barre qui est là pour tenter de prévenir l’accident car on ne voit pas très bien ce qui pourrait arriver car j’ai une si grande confiance en moi que je sais ce que je fais et que pour ça je suis sûr de contrôler mon passage comme si tout passe et que dans la question qui se pose en étant capable de circuler autour avec une impression de joie qui se met à chanter comme pour dire que le changement c’est pour maintenant que je sais bien ce qui est fait dans la contrainte du corps de ne pas voler, de ne pas respirer sous l’eau de ne pas se dédoubler pour qu’un exemplaire de moi aille travailler pendant que l’autre s’amuse avec rien ce qui pourrait avoir un peu de ciel bleu car pour moi la qualité est offerte à ceux qui cherchent un moyen de voir où ça va et comment on fait pour avoir de l’importance en ce qui concerne le paysage pour que ça soit mieux ce qui me donne raison car pour la faire il faut commencer par comprendre où ça se passe comme on dit cette fois pour donner des mesures qui sont si petites qu’on dit à ce qui rebondit, monsieur vous êtes me semble-t-il un peu discret ce qui me donne une fois des solutions comme pour sembler avoir à faire ce qui tourne trop vite pour que ça soit fait dans un raccourcis ce qui pourrait me voir dans une tentation de passer trop près de l’envie et de fondre comme une neige au soleil, mais pourquoi tant de violence ce que je sais pourtant c’est que la vie peut être douce ce que je sais car pour moi la qualité arrive dès l’instant où tout est réuni ce que je veux avoir pour moi car la question est prise en dehors des circuits touristiques ce que je sais bien et pourtant il faut le faire ce qui me prend du temps

ce que je sais je l’apporte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s