la vie est comme une balle de ping-pong

la vie est comme une balle de ping-pong qui vole dans les airs avec confiance et puis un jour elle tombe dans l’eau ce qui parait normal car on joue à côté de la mer, ce qui fait que tout passe et que c’est un jour trop tard car on est passé trop loin ce qui se met tout de suite à réclamer car pour moi le compte n’y est pas car on estime audacieux de ne pas rester tranquille ce qui se donne en entier comme pour capturer le sentiment ce qui se met à compter car d’un jour à l’autre ce qui se dit c’est une chance de piloter un projet qui soit celui de l’après quand on aura dépasser le premier stade mais pour ça il faut se débarrasser du sens qui introduit une variable qui est douze fois plus importante que le début qui organisait les éléments dans un ordre que je trouve étonnant car pour moi la vie est là dans l’inquiétude normale d’une vie douce ce qui fait que j’imagine le plaisir de rire ce qui fait que je m’autorise à regarder ce qui se passe et je trouve que la violence est le messager de l’horreur ce qui fait que je suis sûr de pouvoir aller jusque là dans l’intérêt des familles qui veulent que ça soit fait dans des conditions du réel ce que je propose alors c’est d’interdire d’embaucher ses enfants ce que je trouve unique dans la considération prévue par l’article un de la loi de prévision globale ce qui fait que le deux est absent depuis un an, ce qui fait qu’on se demande où il est passé mais voilà qu’on trouve que tout est lié à l’envie alors d’un seul coup je vois autour de moi des corps qui sont si libres dans leur tête que je vois pourquoi c’est comme ça que ça marche car après avoir vu que l’autre est capable de vouloir me voir pour discuter de la façon la plus neutre de commencer un nouveau cycle ce que je trouve incroyable c’est que d’un seul coup parce que je trouve tout ça comme un peu de paroles dans la question qui se pose en plus de la salade ce qui fait que je m’abandonne à ce qui semble aller de soi en espérant partir un jour dans la théorie principale qui fait qu’on dit ça mais qu’on pense autre chose comme quoi tout est faux ce qui fait que je pousse mon état dans lequel je trouve que tout le temps est officiellement actuel ce que je peux alors faire c’est de mieux voter la prochaine fois ce qui me donne envie c’est le mieux qui sert de voyelles en fait par ici ou par là dans un discours ennuyeux ce que je trouve par hasard car dans la vie l’aller n’est pas le retour comme une chance de vérifier que tout ce qu’on fait est en état d’apesanteur ce qui trouve tout le temps pour arriver à contrôler le monde connu comme une idée peut se transformer en stage pour la paix

la vie est comme une balle de ping-pong

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s