la vie est douce mais le temps s’arrête

la vie est douce mais le temps s’arrête alors tout le monde sort pour savoir ce qui se passe et quand je dis que l’autre fois on était passé si prêt de l’avril c’est que pour l’instant on ne sait pas ce qui se passe c’est que pour moi la question penche naturellement dans une suite qui vient si bien qu’on est pris par le temps comme une question qui freine tout le temps car elle a peur de savoir où ça monte car pour elle tout est plat ce qui veut dire que pour y aller il faut contrôler le plein pour que ça soit mis dans la surveillance assez à droite pour que ça soit mis dans la semaine une fois qu’on y fait passer des intentions angéliques ce qui fait que j’appuie par hasard sur ce qui fait du bien mais comme j’ajoute toujours autre chose c’est ça qu’on dit être le problème car pour moi tout est fait comme si on avait du être encore un petit monde ce qui ne peut avoir d’autre raison que de mettre tout dans l’ensemble des moulins ce qui donne une fois de plus l’ambition de retrouver le cri ce que je donne volontiers à ce qui peut avoir à faire que l’autre arrive à rire alors que tout est parti dans la terre ce qui fait que je donne mon avis et que cette fois je sais quoi faire car pour moi la suite est belle ce que je trouve tout simplement ce que je suis en train de faire car finalement tout est plaisant ce qui fait que je ne peux pas dire que tout ça est versé dans la chute qui fait qu’on avance tout seul comme une chose que je sais c’est que l’autre est parti depuis longtemps comme pour avoir à donner des occasions si intéressantes que tout le poil se dresse dans l’adresse que je trouve comme pour avoir à faire passer des jours qui sont là pour avoir à faire confiance à ce que je donne sûrement pour ça mais aussi pour moi ce que je trouve pleinement comme une question qui ouvre la voix ce qui change de mois comme une évaluation de plein air ce qui fait que je monte simplement à cause d’un nouveau plan qui vient questionner le silence pour avoir à rire ce qui se met naturellement dans la constatation que la natation est pleine d’eau ce que je trouve là pour ça d’autres sont là mais avec consternation car pour trouver des liens qui sont assez forts pour tenir pendant cinquante ans ce que je trouve assez terrifiant car pour moi la vie est passée ce qui change de ton assiette pleine de pain car pour le temps on installe le foin et on pense à tout ce qui ouvre le terrain comme pour avoir à dire que le chantier est ouvert à la discussion ce que je trouve bien c’est de vouloir accepter de rester dans le sens des voyageurs ce qui fait que je pense à tout ce qui arrive et que j’essaye de vouloir que ça continue comme pour être uniquement plein ce qui peut se comprendre comme une chose qui est faite dans la suite des jours qui viennent par hasard jusqu’à là dans la réalité qui peut se permettre d’attendre le bon moment car on dit bien que le changement est prévu un jour que tout se met à bouger

la vie est douce mais le temps s’arrête

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s