joie de l’espérance faut il avoir le temps de réussir

joie de l’espérance faut il avoir le temps de réussir à passer ce qui fait que j’arrive trop tôt car rien n’est préparé et il faut attendre 100 ans avant de pouvoir le dire ce qui me paraît beaucoup car jamais je n’avais songé à prendre ce qui se passe comme étant un moyen d’arriver ce qui me donne une soif de connaître le système qui organise la fête car pour moi ce qui se fait est bien entendu dans la situation qui est pleine de questions comme si tout avait dit que la justice c’est pas parce que tout est en mèche ce qui se fait naturellement pour que ça soit pratique car il faut voir comment on se débrouille ce qui se met ensuite dans un temps aussi long que le sentiment de prendre ce qui existe pour le mettre en face de la joie comme pour dire que le cri est entendu comme un témoignage de sourire à un inconnu car on trouve dans la suite un poisson qu’on appelle je ne sais plus comment parce que ça fait trop longtemps qu’on a dit que de cette façon on est sûr de vouloir que ça monte car pour moi la situation est bloquée depuis le temps des néandertaliens ce qui fait qu’on peut toujours vouloir que ça saute mais que dans un temps aussi faible il faut le faire sans se prendre pour un génie car pour moi la qualité qu’on peut trouver encore dans des circuits qui doublent la surface utile comme quoi tout est fait pour avoir le temps de réussir à placer des question pertinentes ce qui n’arrive pas tous les jours car on voyait que ça continue mais on ne comprenait pas que ce manque pouvait avoir une suite logique ce qui est surprenant car pour ça on s’aperçoit que tout le monde croit en terre fer clair, ce qui fait qu’on pense à tout ce qui peut avoir de liaisons dans la rivière pour que ça soit fait en temps normal comme une chose qu’on dit ce qui est sûrement fait pour apporter de la confiance dont on a besoin comme quoi tout est possible il faut juste prendre ce qui est fait pour le donner à ceux qui cherchent des moyens pour s’échapper de la source principale ce qui fait que l’autre jour j’étais en train de passer du temps à ne rien faire quand j’ai du commencé à contrôler le passage car depuis un temps incertain on croyait avoir vu que le silence peut être demandé quand on ne veut plus avoir de bruit ce qui semble avoir à dire que l’espace n’est pas suffisant car on avait dit que pour l’ensemble des terrains on ne voyait pas ce qui pourrait être mieux car il faut accepter de rester dans des conditions précaires mais vers ce qui semble avoir à dire l’importance d’une condition qui se place devant le reste des mémoires on trouve que là c’est un peu exagéré ce qui me donne l’envie de claquer un fouet sur le jambon, mais voilà qu’on installe un peu de thon rouge ce que je trouve idiot car ici on ne mange que de la viande ce qui fait que je me donne de la force et que je sais pourquoi il faut passer ce qui me donne de la joie

joie de l’espérance faut il avoir le temps de réussir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s